Aller au menuAller au contenu

FAQ mobilité internationale

Quelle est la différence entre une mobilité Erasmus et une mobilité hors Erasmus ?
Les mobilités Erasmus concernent des mobilités effectuées dans un pays de l’espace européen et dans un des pays associés.
Dans la liste des Université partenaires de l’IAE DIJON, rubrique Europe, cela concerne tous les pays à l’exception de la Géorgie et de la Suisse. Toutes les autres mobilités sont considérées comme hors Erasmus.

Comment puis-je savoir si je suis éligible au programme Erasmus ?
Pour étudier à l'étranger avec le programme Erasmus, il faut être inscrit (administrativement et pédagogiquement) à l’Université de Bourgogne pendant l’année de son séjour.

Est-il possible de partir dans une université partenaire de l’Université de Bourgogne dans le cadre d'une année de césure et si oui, doit-on être inscrit à l’Université de Bourgogne ?
La césure représente une suspension temporaire du cycle universitaire. Elle est soumise à validation des responsables concernées. Habituellement, l’IAE DIJON propose une inscription dans un Diplôme d’Université, le DUIM (DU International Management), lorsque vous partez une année entre deux cycles (et notamment entre la Licence et le Master).
Il ne s’agit donc pas formellement d’une césure mais d’une année internationale.

Je souhaite partir dans une université ne faisant pas partie de la liste des partenaires de l’Université de Bourgogne, est-ce possible ?
Vous ne pouvez candidater qu’auprès des établissements avec lesquels l’Université de Bourgogne a déjà un accord. Plus précisément, vous ne pouvez candidater que sur des accords ouverts aux étudiants de l’IAE DIJON (voir liste). Pour un autre accord de l’Université de Bourgogne, renseignez-vous auprès de votre coordinateur, il existe parfois des possibilités (lorsque les places ne sont pas utilisées par la composante concernée). Si vous souhaitez partir dans une université pour laquelle l’université n’a pas d’accord, cela devient de la mobilité individuelle et vous ne serez plus étudiant de l’Université de Bourgogne.

Combien de temps puis-je partir au cours de ma formation à l’IAE DIJON (Licence ou Master) ?
De 1 à 2 semestres, en fonction des accords bilatéraux passés avec nos partenaires et des calendriers universitaires.
Vous avez droit à une mobilité Erasmus par cycle d’étude (licence, master, doctorant), le cas échéant cumulable avec une mobilité d’échange hors Erasmus (Asie, États-Unis, Canada…).

Est-il possible de partir 1 an en répartissant 2 semestres sur 2 années d’un cycle d’études ?
Oui, mais dans ce cas, la procédure administrative sera à refaire pour le second semestre envisagé pour une mobilité. Il est possible aussi d’enchaîner deux mobilités sur deux destinations différentes.

Je suis en mobilité au premier semestre, puis-je prolonger ma période de mobilité en restant sur place dans l’université d’accueil ?
Il est en effet possible de prolonger votre mobilité. Pour ce faire, il faut d'abord que vos deux coordinateurs, celui de l’Université de Bourgogne et celui de votre université d'accueil, soient expressément d'accord. Il faut alors refaire la procédure administrative pour le semestre suivant.

Je suis en mobilité au premier semestre, puis-je prolonger ma période de mobilité par un stage ?
Oui (voir le règlement sur les stages). Vérifiez bien que le pays d’accueil rend cela possible. En Europe, cela ne pose pas de problème mais hors d’Europe, dans certains pays, vos visas ne vous permettront pas de faire un stage (ou il faudra rentrer en France pour redemander un visa).

Je suis en mobilité au premier semestre, je décide de prolonger ma mobilité au second semestre, puis-je obtenir le prolongement d’une bourse ?
L’obtention des bourses se fait avant le départ dans les universités d’accueil. Si vous décidez de prolonger votre mobilité, le second semestre ne pourra pas être financé.

Après avoir effectué mon séjour à l’étranger, puis-je continuer à étudier l’année suivante dans la même université à l’étranger ?
Si ce n’est pas dans le cadre d’une mobilité, vous ne serez alors plus étudiant de l’Université de Bourgogne.

Est-il possible après avoir été accepté(e) dans une université d’accueil, de reporter mon départ pour l’année suivante (dans le même cycle) ?
Oui, mais il faudra refaire la procédure, sans garantie.

J’ai été accepté(e) dans une université d’accueil et j’ai changé d’avis, puis changer d’université d’accueil ?
Pour cela, il faut refaire toute la procédure. Bien souvent, c’est trop tard car les délais sont dépassés.

Une fois admissible et admis(e) dans une université d'accueil, dois-je m'inscrire à l’Université de Bourgogne ?
L’inscription à l’Université de Bourgogne est obligatoire. Être inscrit administrativement et pédagogiquement à l’Université de Bourgogne est impératif avant votre départ (voir procédure).

Une fois admissible et admis(e) dans une université d'accueil, dois-je m'inscrire dans l’université d’accueil ?
Oui, chaque université à ses propres règles et procédures, il faut donc être vigilant notamment concernant les dates limites. Pour l’Europe, c’est assez homogène. Hors d’Europe, les dates sont plus variables.

J’ai été accepté(e) par une université d’accueil, mais je n’ai pas obtenu mon année à l’IAE DIJON, puis-je encore partir ?
Oui d’un point de vue administratif. Mais l’équipe pédagogique peut émettre un avis défavorable à votre mobilité. Ce sont les coordinateurs des accords internationaux qui décideront finalement des suites à donner à votre demande, en lien avec les responsables des formations concernées. Sans sollicitation de votre part, nous considérons que votre mobilité est annulée.

Vais-je obtenir un diplôme de l’université d’accueil ?
Les étudiants n’obtiennent pas de diplôme de l’Université d'accueil. Vous recevrez le diplôme de l’Université de Bourgogne à votre retour après avoir fait valider les résultats obtenus à l’étranger.

Que dois-je faire lorsque je rencontre des difficultés académiques dans mon université d’accueil ?
Dès que vous rencontrez des difficultés académiques, il est impératif de prendre contact avec le responsable des Relations Internationales de l’université d’accueil et le coordinateur des Relations Internationales de l’IAE DIJON.

Que dois-je faire lorsque je rencontre des difficultés qui ne sont pas académiques ?
En fonction du contexte, il faut prévenir le responsable des Relations Internationales de l’université d’accueil, le coordinateur des Relations Internationales de l’IAE DIJON, et éventuellement l’ambassade de France du pays d’accueil.